#Défi d’écriture 34

#Défi d’écriture 34

Édito

Nous entamons la sixième semaine de défis d’écriture et vous êtes toujours présent.es, nombreuses et nombreux à inventer des moments singuliers, des pièces tendres ou pas, des mondes que vous partagez, entre vous ou dans le forum  : merci, c’est vraiment formidable !

Pendant que je construis ces nouvelles propositions d’écriture, je compte qu’au 11 mai où nous arriverons au 49e défi d’écriture. Si je calcule bien, avec un défi qui s »est déroulé en trois jours, un autre en 2 jours, cela fera en fait 52 propositions ! Waouh, quelle aventure que ce confinement !

Au-delà des 7 défis d’écriture qui vous attendent tout au long de la semaine, voici 2 nouvelles propositions :

  • en plus des forums associés aux défis, nous avons ouvert un lieu de partage de lectures. Si vous souhaitez y accéder et y écrire àpropos d’un ouvrage qui vous a plu — ou pas — n’hésitez pas à y raconter vos livres de chevet ! Dans le sommaire, cliquez sur le menu du milieu #Les Défis d’écriture. Accédez au forum ou suivez la démarche pour vous y inscrire.
    Vous découvrirez le nouveau forum « Que lisez-vous ? pourquoi ? comment… »

    Vous pouvez y partagez vos élans littéraires en cliquant sur « nouveau sujet ». Ici, on aime tous les genres, tous les âges, et dresser des listes de livres à commander à ses libraires préféré.es au moment du retour à la vie du dehors.
  • et puis, si vous le souhaitez, nous vous proposons de nous apporter un soutien financier à la hauteur de ce qui vous semblera juste. Pour ce faire, cliquez sur Contribuer dans le sommaire, et laissez-vous guider vers la plateforme de financement participatif Cotiz Up. Merci 🙂

Maintenant, le défi d’écriture du lundi 27 avril 2020.

La proposition

Comme à l’accoutumée, approchez de vous de quoi écrire : cahier, stylos, plume, écran et clavier… et un chronomètre. Juste avant de vous installer confortablement, piochez un ouvrage au hasard dans votre bibliothèque — un autre que ceux déjà consultés pour les précédents défis. Si vous n’avez pas d’ouvrage, prenez un magazine ou un dictionnaire qui fera l’affaire.

Je vous propose maintenant de constituer une liste de 10 mots en procédant ainsi :

  • mot 1 : ouvrez l’ouvrage à sa première page de l’histoire (qui doit être la page 9 ou 11). Notez le 3e mot de la 1re ligne et tournez la page.
  • mot 2 : notez le 1er mot de la dernière ligne de la page de droite. Et s’il n’y en avait pas, notez : cheville. Tournez la page.
  • mot 3 : notez le 3e mot de la 5e ligne de la page de gauche.
  • mot 4 : allez 10 pages plus loin et notez le 2e mot de la 3e ligne de la page de droite. Tournez la page.
  • mot 5 : notez le premier verbe qui vous sautera aux yeux, peu importe la façon dont il est conjugué. Tournez la page.
  • mot 6 : notez un groupe de 3 mot situé dans la 7e ligne de la page de gauche, sans le négocier. Tournez la page.
  • mot 7 : notez le 1er mot de la 1re ligne de la page de droite. Tournez la page.
  • mot 8 : notez le 4e mot de la 10e ligne de la page de gauche.
  • mot 9 : puis le 3e mot de la 3e ligne de la page de droite.
  • mot 10 : enfin, notez le tout denier mot du livre ou du magazine ou du dictionnaire.

Le temps et le mode d’emploi

Approchez votre minuteur que vous réglez sur 2 minutes pour avancer dans l’histoire par tranches de 2 minutes. Vous allez maintenant utiliser l’ensemble des mots de la liste, du premier au dernier mais un par un. Votre histoire commence par le premier de la liste que vous glissez dans la première phrase.
Vous poursuivez l’histoire en faisant confiance à votre imaginaire pour vous embarquer dans l’humeur du moment, sans retenue ni jugement. Puis, 2 minutes plus tard, incorporez le mot suivant de la liste, reprogrammez le minuteur pour 2 minutes et poursuivez l’histoire. Ajoutez un nouveau mot de la liste dans la même histoire toutes les 2 minutes jusqu’à épuisement des 10 mots.

Le contexte

L’histoire que vous inventez se déroule dans le cadre inspiré par cette image.

Lorsque vous aurez écrit avec chacun des 10 mots, ajoutez encore quelques minutes pour achever votre texte. Relisez-le chaud et froid, modifiez si besoin et vous publiez-le dans #Défi d’écriture 34.

À demain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.