Saison brune

Saison brune

Philippe Squarzoni, enquête pendant six ans sur le sujet du changement climatique. Il se documente, rencontre des personnes concernées, des passeurs, des lanceurs d’alerte, des chercheurs, regarde des images, s’interroge.

Il travaille son sujet de fond en comble pour comprendre les enjeux, le nécessaire changement de fonctionnement des sociétés capitalistes et des individus qui les composent. Il observe aussi la difficulté d’évoluer parfois, la contradiction qui tient l’humain et le plonge dans d’étranges réflexions et de copieuses errances existentielles.

Au fil de son enquête, Philippe Squarzoni organise son propos, noirci des cases et livre Saison brune, un roman graphique documentaire qui interpelle. L’ouvrage est publié aux éditions Delcourt.

« Dans les sociétés où nous vivons, le souci de l’environnement ressemble à un chemin pavé d’écogestes insuffisants, dérisoires, et toute initiative isolée s’apparente à un sacrifice inutile. »

Le sujet est grave. La société de consommation aveuglante. Politiques et dirigeants incapables d’impulser un projet de société apte à suspendre, voire réduire, les conséquences du changement climatique sur la planète liées à la pollution, à la fonte des ressources fossiles extraites sans compter à grands renforts de produits toxiques. Suspendre la fonte des glaces polaires, celle des glaciers de montagne…

« Décideurs politiques, dirigeants d’entreprises, actionnaires de multinationales… leur résistance au changement est énorme. »

Hyper documentée, riche de réflexions et d’entretiens dessinés, Saison brune, en dépit de l’inquiétude portée par son sujet, est une bande dessinée d’un genre passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *