Zinzin

Zinzin

Certains lieux se découvrent comme une gourmandise et se révèlent encore plus savoureux. Dans le quartier Arnaud-Bernard, à Toulouse, madame Zinzin a ouvert une crêperie. Mais ce serait réducteur que de limiter le restaurant à cette seule appellation.

Dans un décor simple et élégant où le recyclage a toute sa place, Zinzin propose une cuisine végétarienne dont les légumes proviennent essentiellement de jardins en permaculture. Des jardins situés à Toulouse et dans le Gers, que cultive madame Zinzin, tout comme elle prépare confitures et autres douceurs qui servent à la cuisine.

Repas unique à la carte autour d’une galette de sarrasin composée — on peut s’arranger en cas d’intolérance. Mais attention : puisque le sarrasin servi dans la plupart des produits bio est issu d’une semence modifiée en laboratoire et que certaines personnes atteintes de maladies cœliaques ne le tolèrent pas plus que le gluten de nombreuses céréales hybridées, Zinzin se fournit en variété ancienne, poussée dans le Gers et broyée à la meule. C’est avec de la farine fraîche qu’on fait ici les galettes et ça change tout, particulièrement en termes de goût. La galette au sarrasin « frais » n’a pas grand-chose à voir avec la galette au sarrasin bousculé en laboratoire.

Le restaurant est aussi un lieu de partage, de lien, de mise en relation. L’association Cosmos, spécialisée en permaculture, tient des réunions chez Zinzin, où l’on peut s’initier au jardinage en ville. Parce que c’est aussi en faisant que chacun apprend, des chantiers participatifs réunissent les apprenti-es qui œuvrent concrètement. Jardiner en ville, c’est possible, sur une petite surface et avec un haut rendement. Le tout, bien entendu, sans pesticides synthétiques, en associant les plantes pour qu’elles se protègent, se stimulent, s’entraident et se profitent.

En ce moment chez Zinzin, livraison hebdomadaire de sève de bouleau fraîche, provenant d’Ariège. En saison de détoxification de l’organisme, c’est fort utile. Quelques produits issus de agriculture biologique sont également à la vente, ainsi que du pain, le jeudi. Il est sage de passer commande pour qui souhaite manger du pain de belle et bonne qualité.

Alors, puisque ce restaurant est plus qu’une crêperie, qu’il fait bon y passer un moment en s’enrichissant de nouvelles connaissances tout en discutant les siennes, rendez-vous au 17 rue Arnaud-Bernard pour une pause gourmande, intelligente et militante !

Le site Zinzin.
La page facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *