#Défi d’écriture 31

#Défi d’écriture 31

 Aujourd’hui, c’est pétage de plombs !

Grrrr !

À l’instar des rapeurs et autres slammeurs, je vous propose d’écrire au fil d’une écriture rageuse, tout ce qui vous passe par la tête au sujet du confinement, en restant centré.e sur la condition de l’enfermement, et en évitant de glisser en politique, médecine ou autres valses hésitations de l’extérieur. L’écriture est libre, sans recherche de rime ni de métrique. En revanche, vous pouvez chercher à travailler des allitérations ou des frottements de sons proches.

Une adresse

L’écriture intervient sur le mode de l’adresse au « tu ».

Votre texte en colère démarre par « Tu vois je te l’avais bien dit… ».

Réglez votre chronomètre sur 20 minutes et laissez venir… C’est à vous pour la suite !

Après 20 minutes, terminez votre relecture et révision. Et quand vous le voudrez, publiez dans les pages du forum #Défi d’écriture 31.

En plus

Et cerise sur le gâteau, un lien vers un clip de Keny Arkana, Gens pressés [cliquez sur le titre pour accéder au clip et sur Keny Arkana pour accéder à sa bio].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.