Yvonne 7/8

Yvonne 7/8

Lorsque Maurizio avait fait son apparition, elle n’avait pas manqué de le remarquer. Ce que dégageait cet homme l’avait affolée et lui avait fait terriblement envie à la fois. Elle ne sut nommer la confusion qui s’était emparée d’elle cependant qu’elle se sentait attirée par cet homme. Élégant, il portait des cheveux gris légèrement ondulés. Un fil de barbe grisonnante entourait sa bouche. Pantalon à pince gris clair, veste assortie sur un tee-shirt à rayures de couleurs vives. Chaussures sportives.

Ce fut Yvonne qui se présenta à lui. Elle proposa une danse. Son ardeur l’avait surprise mais elle avait décidé, ce jour-là, de se laisser porter par l’envie et par elle seulement.

Maurizio dansait avec goût. Sa conversation était intelligente et il était pourvu d’un humour ravageur. Partenaires parfaitement synchrones, ils dansèrent ensemble jusqu’à ce qu’Yvonne réclame une pause. Elle offrit un verre à Maurizio. La conversation devint plus personnelle, plus intime. Ils se racontèrent, chacun à la mesure de sa pudeur et de ses possibilités.

Lorsqu’Yvonne demanda à Maurizio quelle était sa profession, il répondit qu’il œuvrait à la sexualité des femmes, une des rencontres les plus mystérieuses de sa vie. Moyennant rétribution, il faisait don de son corps pour le plaisir d’une partenaire et pour la réalisation de ses fantasmes les plus secrets. Yvonne poussa le questionnement jusqu’à comprendre les tenants et les aboutissants, le tarif, la fréquentation possible, le type de garanties hygiénistes. Puis elle postula.

Maurizio vint à sa rencontre une fois par semaine dans un premier temps, puis deux fois : le lundi et le jeudi étaient dorénavant les jours érotiques d’Yvonne qui se voyait progresser dans la jouissance comme elle n’aurait jamais soupçonné en être capable avant cette rencontre. Maurizio était un excellent professionnel. Parfaitement à l’écoute, il adaptait rythme, position, pause, caresse, avec esprit et subtilité. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *