Sivens, zone humide du Testet

Sivens, zone humide du Testet

Dimanche 14 septembre, un pique-nique sur la zone a réuni quelque 800 personnes. Échanges, discussions, allocutions et la visite du carnage s’en est suivie. La zone humide est dépouillée de ses arbres et coins d’ombre propice à une faune et une flore à protéger.

La zone mise à mal par les machines
14-09-14 Sivens Testet

Le projet de barrage et ses non-dits
Ce n’est pas 8 millions d’euros que coûtera le projet d’irrigation destiné à 26 agriculteurs, mais plus de 20 millions sur 20 ans, construction et fonctionnement, tandis qu’il ne rapportera, sur la même période, que 300 000 € de redevance pour épandage d’eau. Je fais le calcul et demande donc au conseil général, en tant que citoyenne française, de bénéficier des mêmes privilèges que les agriculteurs du Tarn : je demande le même investissement pour le développement de mes activités sur le territoire que celui concédé aux 26 et je m’engage à rembourser à la même mesure : soit un financement du Département de 38 500 € par an, que je rembourserai à hauteur de 577 € par an.

Plantation pour reboisement symbolique 14-09-14 Sivens Testet 2

Tandis que les occupants résistent, tant bien que mal, dans la violence des affrontements policiers, une milice pro-barrage plutôt saignante agit à couvert, surtout la nuit.

Il faut que tout cela cesse, avant l’accident, avant que les grévistes de la faim ne succombent.

Les informations depuis le territoire en résistance : Tantquilyauradesbouilles

Une réaction au sujet de « Sivens, zone humide du Testet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *