Plus jamais elle dit 4/9

Plus jamais elle dit 4/9

Épisode 4/9

Elle, elle évite la tablette. Écho du corps de l’autre. Voudrait vomir son écœurement. Rot coincé dans son œsophage. Indigestion propagée dans ses chairs. Foie en capilotade. Humeurs pleines de fiel. Bile d’une rare amertume. Celui qui transpire son acidité contagieuse elle le voit à peine. Ses yeux tendus s’apprêtent à tourner dans leur cavité pour observer à l’intérieur ce qui remonte du puits de la mémoire enfouie. Elle ne se laissera pas faire. Elle ne perdra pas ses moyens. Elle entend sa voix de bête. Ne s’en émeut pas.

Lui, il flippe. De plus en plus. Il se demande comment il peut en réchapper. Il sent que ses moyens le quittent. L’adrénaline vient à manquer. Une vraie cinglée il se dit. Il se dit aussi que ça ne sert à rien de se dire ce qu’il dit. S’il essaie le couloir et que la porte est fermée comme il le pressent : il est mort. Elle se jettera sur lui. Qui sait ce qui adviendra ? Il essaie de parler. De la raisonner. Choisit mal les mots. Excuse sa maladresse. Entend sa voix trembler. Quel con ! Comment est-il tombé si bas ? Son plan parfaitement programmé. Hallucinant il se dit. Il parle. Essaie de négocier. La voix mal assurée.

Elle, elle n’entend pas les mots. À peine le son de la voix qui chancèle. Le ton qui devient suppliant. Médiocre. Elle se sent en danger. Sa vie menacée. Connaît la sensation. Ses yeux toujours en place elle ignore dedans ce que ça raconte d’avant. Elle pressent que le mouvement la préserve du pire. Dépassée par elle-même, aucune hésitation. Mourir importe peu, c’est déjà arrivé. Elle sent que ça n’est pas le moment, découvre la possibilité de mourir plusieurs fois de son vivant. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *