Noël J+1

Noël J+1

Dans la boutique de téléphonie mobile, accès internet, vente de tablettes, on compte déjà plus de 25 personnes.

Lendemain de Noël. L’endroit est surchauffé. Les gens piétinent autour des présentoirs exhibant la toute nouvelle enceinte – énorme suppositoire orange – fonctionnant en wi-fi depuis le mobile. Des écrans sur chaque mur diffusent des images de sport, un dessin animé aux voix ineptes, de la publicité.

D’aucuns s’énervent. Elle attend depuis l’ouverture en début d’après-midi et tous ces gens passent avant elle. Mais l’un a vu son nom disparaître de l’écran liste d’attente affichée. Alors il veut passer maintenant, son tour est arrivé il l’a décidé, et il tente de se faire convaincant auprès du vendeur.

C’est un lieu de commerce où le nom des personnes présentes, en attente de réponse ou de rencontre commerciale, est livré en public. Ne peut demeurer privé.

Mme Gimenez, Dauga Devise, Capven attendent d’être appelés au guichet du conseil commercial. Salverius, Martinez, Barthes, pour un conseil technique. Les autres sont concernés par le service après-vente. Et leur liste augmente…

Aujourd’hui, on vient ici en famille. À deux voire trois générations. Les jeunes s’extasient devant des prix qu’ils jugent abusifs. On piétine, on observe, on touche, on essaie, on joue. On s’ennuie ferme dans la boutique couloir qui manque d’aération.

Sur un écran, gros plan en contre-plongée sur l’entrejambe des rugbymen s’entraînant à la mêlée. Frisson…

Bientôt quarante personnes dans la boutique, quelques vendeurs arrivent en renfort, peu amènes. Et les noms s’ajoutent aux listes déjà solides.

C’est long, très. Il fait chaud, trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *