Hijacking

Hijacking

Âpre négociateur intraitable en affaires, Peter, PDG armateur, apprend qu’un des navires de sa flotte est détourné par des pirates somaliens. En plein océan, sept membres de l’équipage, parmi lesquels Mikkel, cuisinier plutôt attachant, composent avec les terroristes sous la menace constante des armes, d’une folie que l’on sent gagner de part et d’autre.

En une heure trente-neuf de film se jouent cent trente-neuf jours de négociation durant lesquels la compagnie danoise tente de réduire le montant de la rançon pour la restitution de son équipage.

Hijacking, de Tobias Lindholm, est un film efficace, tendu, sans concession. Les personnages sont justes, inquiétants qu’ils soient du « bon » ou du « mauvais » côté de l’épreuve. Pendant la projection, il m’a semblé qu’aucune musique n’accompagnait les images, ce que le générique a démenti avec force références. Étrange…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.