Demain

Demain

Dans le film documentaire co-réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion, nous embarquons dans les arcanes d’un mouvement planétaire pour le changement de modèle. Des personnes affrontent une évidence universelle : le monde ne peut plus continuer à fonctionner avec un système caduc qui conduit à la catastrophe. Les multinationales sont aux commandes, les politiques sont devenus leurs suppôts, la tyrannie remplace la démocratie.

Alors, plutôt que tenter de changer le monde — une injonction à une œuvre titanesque probablement impossible à réaliser — comment agir sur son territoire ou, tout du moins, à son échelle, et contribuer à un monde vivable ?

Rythmé par la magnifique bande-son de Fredrika Stahl, le documentaire Demain est hyper stimulant. Les solutions à la crise — aux crises — existent. Elles sont « petites » donc faciles à mettre en place ; celles et ceux qui les portent sont pleins de vie et riches d’une croyance inébranlable en la résilience des humains. Les transitions locales issues de la société civile sont à l’épreuve de bien des communautés de par le monde. Elles sont systématiquement écologiques, coopératives, participatives.

Et si d’aucuns pourraient regretter qu’elles demeurent marginales — croient-ils — le fait est qu’elles existent et qu’elles se transmettent rapidement. Charge à chacun-e dorénavant de s’en emparer et d’expérimenter. Car la situation ne s’arrangera pas toute seule et il est vain de croire que politiques, banques de l’armement ou du nucléaire, multinationales du pétrole ou de l’agro-industrie vont se réveiller de leur torpeur mortifère, faire amende honorable et changer de paradigme du jour au lendemain. Pour eux, le profit c’est maintenant, quoiqu’il en coûte dirait-on.

Au cours de six chapitres, le documentaire visite la nécessaire relocalisation de l’agriculture et l’apprentissage du jardinage, les questions d’économie, d’énergie, d’industrie, mais aussi la gouvernance et l’éducation, pour un panorama dans lequel les humains prennent leur destin en main et avancent, solidaires, dans le respect et le partage.

La ruine des chefs en somme… et des lendemains riants !

Demain, le site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *