#Défi d’écriture 83 

#Défi d’écriture 83 

Ce défi d’écriture fait travailler votre bibliothèque !

La consigne, le temps

Choisissez dans votre bibliothèque un ouvrage dont le titre se compose de 3 mots (allez jusqu’à 4 si 2 articles ou déterminants figurent dans ledit titre). Il s’agit de choisir un nombre de mots, pas un intérêt pour l’ouvrage ou pour le sens, ni encore pour l’univers évoqué par le titre. Laissez-vous tenter par le premier ouvrage dont le titre entre dans le cadre de la consigne.

Approchez votre minuteur que vous programmez sur 20 minutes.

Avec l’inspiration de ce titre mais sans l’utiliser encore, plongez dans une histoire courte qui s’en inspire et une scène qui réunit au moins 2 personnages (5 au maximum).

Vous débuterez votre texte par une vision d’ensemble de la scène, puis nous approcherons des personnages que vous ferez interagir, notamment à travers quelques lignes de dialogue (attention : un dialogue est nécessairement décalé. Un personnage répond à côté de la question de l’autre, tout occupé qu’il est à suivre le fil de sa pensée ou de son interprétation des mots qui lui parviennent).

C’est parti pour 20 minutes (vous lirez la suite de la consigne quand le minuteur sonnera).

Ensuite

Quand le minuteur signale la fin de l’étape, faites une pause (thé, café, regardez le bleu du ciel, reposez vos yeux…).

Puis revenez à cette première partie que vous relisez et corrigez si nécessaire (tournures à peaufiner, orthographe peut-être, dialogues à décaler un peut plus…).

Et après

Une fois cette étape de relecture accomplie, programmez votre minuteur sur 20 minutes et lancez-le.

Vous poursuivez votre texte en insérant une phrase charnière qui fera basculer l’histoire dans un autre épisode narratif. Pour ce faire, vous suivez le fil de votre inspiration du moment : tout est bon à prendre comme à écrire, vous pourrez prolonger la même scène ou décider d’un retour en arrière comme d’un bond en avant, pourvu que l’histoire reste crédible ; les personnages seront encore en discussion ou vous les embarquerez dans un autre moment, un autre décor peut-être ; vous pouvez, bien sûr, apporter un élément perturbateur qui vient gripper la scène précédente et ouvre vers une évolution de l’histoire.

Il en reste…

Lorsque le minuteur sonne, prenez une pause.

Puis, dans un nouvel épisode de 20 minutes d’écriture constituant la toute dernière phrase de ce défi, vous glisserez le titre de l’ouvrage, sans pour autant le citer en tant que titre. Cet ensemble de 3 mots (ou 4) fera pleinement partie de la narration et de la scène finale.

Vingt minutes plus tard, vous laisserez à nouveau votre texte le temps d’une pause et reviendrez le réviser, dans l’ensemble, afin de donner cohérence, cohésion, conviction aux différentes parties…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.