#Défi d’écriture : le partage !

#Défi d’écriture : le partage !

Bienvenue ! regardez bien la barre ci-dessous, tout y est !

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Voyages

Elle a réveillé son frère au petit jour. Il a d’abord grogné, les yeux à poings fermés, encore dans son rêve. Il l’a appelée pastèque pourrie. D’un coup, il s’est souvenu, et l’éveil était là, parfait, lumineux, dans ses grands yeux gris bleu, sous les boucles folles de son front. Elle l’a aidé à s’habiller. Ils se sont glissés dans la cuisine en contrebande, ont avalé un chocolat-tartine, dévalé quatre à quatre la pointe des marches d’escalier. Vélos à grande vitesse, dans l’air piquant du matin. Ils sont là, ils ont posé leurs bolides sur les grilles, et se penchent pour regarder en contrebas. Elle est là, qui leur sourit doucement. Grande chienne couleur de limon à l’air inoffensif et doux. Ils se penchent vers elle, pleins d’espoir. Elle leur a donné rendez-vous.

 

Maria est devant son clavier. Elle a tant à dire, par où commencer ? Elle veut raconter l’incroyable voyage. Comment Verya l’extraterrestre les a emmenés à travers l’espace et le temps. Verya a pris l’apparence du chien pour les retrouver sans éveiller les soupçons. Puis elle leur a touché le front de sa patte. Ils sont alors entrés dans un tourbillon de matière et de sons. A présent, elle essaie de rassembler ses sens et d’écrire ce qu’elle a vécu. Elle sait que son frère et elle n’ont pas fait le même voyage. Elle a vu tout le passé des hommes, les rires, les larmes, le sang... Verya lui a montré les enfants, les femmes, les hommes de la Terre. Elle l’a prévenue : il ne lui reste plus beaucoup de temps pour sauver ce qui est beau. Maria sait que c’est à elle, par ses mots, de raconter les mondes, tous les mondes, possibles et impossibles. Elle prend une grande inspiration, et commence à écrire une histoire.

 

Matis est allongé sur son lit et rêve... Le merveilleux voyage du matin lui a donné des ailes. Il a vu tous les possibles futurs qui l’attendent, et sait celui qui est le sien. Il sera pâtissier. Chocolatier. Et confiseur. Il aura une petite boutique qui fera toutes sortes de gâteaux. A la crème, à la fraise, au chocolat, à la pistache... Il rendra les gens heureux en leur préparant toutes sortes de délicieux chocolats, bonbons fourrés, ours en sucre, rubans de réglisse... Il baille en étirant un ruban de guimauve imaginaire entre ses petits doigts, fait quelques pirouettes-cacahuètes, se glisse sous les draps et s’endort sur un oreiller de nougat blanc.