#Défi d’écriture : le partage !

#Défi d’écriture : le partage !

Bienvenue ! regardez bien la barre ci-dessous, tout y est !

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Musique de nuit

Elle sort de sa kourte, l’air est coupant sur sa peau couleur de jade. Elle a préparé la jarre de laat. Avec la louche, elle recueille le liquide précieux. Une offrande de sept gouttes, pour chacun des quatre points cardinaux. Elle est prête à affronter l’épreuve qui s’annonce.

Il la rejoint, il porte leur enfant dans ses bras. Tous trois regardent le ciel ocre et brun, couleur de terre et de feu, le triple petit soleil, pointu comme un œil de tigre.

En silence, ils rentrent dans la kourte. L’Ancien n’a pas bougé. L’enfant se glisse vers lui, il se roule en boule sous les couvertures en poil de gisonaa, et s’endort.

Le silence qui les enveloppe laisse soudain la place à un grondement sourd, venu du bord de la falaise toute proche. Déjà le nuage noir arrive, chargé de l’orage d’onyx, cet orage qui, à chaque lever de Styoule, ravage le plateau de Karr.

Quand cet orage sera passé, plus rien ne restera autour d’eux, dans la plaine brûlée.

 

Ils commencent leurs oraisons. L’homme, de sa voie profonde, lancinante, scande le mythe originel, la lutte de la déesse des Vents et du Sylphe de pierre. L’Ancien se redresse sur sa couche. Ses yeux mauves tournés vers l’intérieur, il chante, à son tour, l’appel du renouveau. Les deux lunes de Ganaa reviendront dans le ciel, leur lumière pansera les plaies de la fange cramoisie. La Maana bientôt réapparaîtra sous les cendres, elle nous donnera subsistance.

La femme se lève, son chant puissant et clair se mêle à ceux des hommes. Lentement, elle déroule les voiles qui couvrent ses bras. Tout son corps tendu vers le ciel, telle une liane incandescente, elle danse.