#Défi d’écriture : le partage !

#Défi d’écriture : le partage !

Bienvenue ! regardez bien la barre ci-dessous, tout y est !

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

La pomme rouge

« Jouer ? Quelle futilité ! » pourraient se dire certains passants, le voyant. Non, il n’en avait pas honte, la preuve en était que Wilfred jouait en plein air, yeux vairons baissés tête penchée, à longueur de journée, sans toucher à la magnifique pomme sans jaune défaut, sans trou, non épluchée, toute fraîche venue de son arbre fruitier, se penchant vers lui comme pour un bonjour éternel de fraternité et de compassion. Je suis le seul à ne pas lever les yeux au ciel, il lève sa tête et me tend sans un mot de sa petite et fragile main son parfait fruit rouge. Je la regarde, je le regarde, et je ne peux m’empêcher de refuser, sans briser le silence magnifiquement imposé par Wilfred, d’un hochement de tête. Il pointe du doigt le ciel sans nuage. Je renverse la tête en arrière et j’aperçois un aigle qui vient se poser sur les cheveux roux du garçon et contempler son jeu. Pas d’émotion dans le jardin, mais un équilibre dans toute la rue Le Pas, tout est infini. Je n’ai jamais compris l’expression « tout est bien qui finit bien » car pour moi, tout est bien qui ne finit jamais. Vous ai-je dit que Wilfred était à l’ombre d’un poirier ? Une magnifique poire tomba dans mes mains. Je la brisai en trois parties, la plus petite pour moi, puis deux parts égales pour Wilfred et l’aigle.

Antonin