#Défi d’écriture : le partage !

#Défi d’écriture : le partage !

Bienvenue ! regardez bien la barre ci-dessous, tout y est !

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

la dernière cigarette

Cela faisait bien longtemps que Paul voulait arrêter de fumer. Des mois qu’il traînait dans son sac la fameuse méthode infaillible d’Allen Carr. Cette fois c’est la bonne, se disait-il. Je vais lui faire la surprise.

Il avait décidé de rompre avec son quotidien : un autre lieu, complètement inconnu, avec des gens que je ne connais pas. Il avait trouvé cet Airbnb, un immeuble improbable dans une lointaine banlieue, en béton brut, fait de cubes empilés un peu hasard.

Le T2 était finalement spacieux. La terrasse donnait sur le soleil couchant et la lisière d’une forêt où passait le soir une harde de sangliers.

Une dernière cigarette le premier soir, et un dernier whisky. Il était inquiet : Y arriverai-je ? Surtout qu’il avait vu en arrivant cette pub en 4X3 montrant une jeune femme tirant sur sa e-cigarette. Pourquoi toujours des jolies filles sur les publicités ? On est bien dans un monde de machos. Et on s’étonne de tous ces viols, pensait-il en fumant ce qui devait être sa dernière cigarette.

Premier matin sans le rituel café-cigarette. Sans café, un jus de pommes à la place. Il ne dérogea pas à sa nouvelle habitude : une longue balade matinale. Une bonne heure de marche dans la forêt, seulement accompagné du chant des oiseaux et du soleil qui éclairait peu à peu la cime des arbres.

Pas de cigarette ! Le café lui manquait un peu. Un verre d’eau ferait l’affaire.

Autre rituel qu’il accomplit avec application : la réponse au défi d’écriture d’Hélène. Il aimait ce moment. Il pouvait raconter leur histoire. Les mots lui venaient, fluides. Ils l’allégeaient du poids qu’il avait sur le cœur depuis si longtemps. Le défi de ce matin était étrange. Il s’agissait de raconter une anecdote à partir d’une photo montrant les mains d’un personnage qui découpait le Canard Enchaîné et assemblant les mots pour en faire une lettre anonyme. Quelle drôle d’idée !

« Et si j’en écrivais une à Alice ? Une lettre tendre. Saurait-elle en reconnaître l’auteur ? »