#Défi d’écriture : le partage !

#Défi d’écriture : le partage !

Bienvenue ! regardez bien la barre ci-dessous, tout y est !

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

JÉRÔME, LA POULE ET LE LAPIN

 

Jérôme ne venait que deux fois dans l’année aux Acanthes. En automne aux environs de la Toussaint et à Pâques. Réglé comme du papier à musique. Le reste de la fratrie y passait surtout l’été.

Les couleurs du jardin en octobre le ravissaient et allaient bien avec ces jours de solitude. En immersion au calme dans la grande maison familiale  vide, il aimait aussi méditer sous le hêtre pourpre. Là, seulement là, à l’écart du brouhaha urbain.

Et il mettrait à profit ses talents de « mister bricolage » un surnom bien mérité. Il passerait  juste régler Benoît en repartant, pour les travaux du portail à l’entrée.

Jérôme avait tout de même une mission commandée par Suzon : retrouver la paire de claquettes égarées par Nadia et le tournevis à lames multiples de Bernard.

"Et tu n’oublieras pas d’aller voir au garage dans l’armoire métallique le carton marqué Pâques. On y a peut-être oublié des friandises."

Pour les retrouvailles d’avril ils recevraient la correspondante anglaise de Nadia. Il haussa les épaules. On a six mois devant nous. Et puis c’est pas The Queen qu’on invite !

Devant le carton grand ouvert il contemplait comme une poule qui a trouvé un couteau, un lapin en chocolat à l’air ahuri, yeux de sucre vert et habit de cellophane. Il resta planté là hypnotisé par la fluorescence du regard animal. Puis le  manipula avec précaution. Le jeter, le garder ? Il détournât sa vue pour ouvrir une boîte remplie d’œufs peints. Elle lui rappela l’atelier créatif des enfants  qu’il avait supervisé. Un petit carnet caché sous des guirlandes de papier crépon laissa échapper une liste de course.

Ail, oignon, haricots, camembert, pain. Gigot était barré et au-dessus, il n’arriva pas à déchiffrer l’écriture gribouillée.

Moins enclin aux questions de cuisine et de déco, le mieux était de laisser Suzon gérer la situation pour l’histoire de Pâques.

Avec son humour habituel, il lui dirait qu’il avait retrouvé la paire de claquettes derrière la guitare, le tournevis sur la liste de course et puis demanderait où poser un lapin oublié.

 

Défi n°22, 14 avril 2020