Vingt et une heures

Vingt et une heures

Ma joie, immense, lorsque Martine, ma voisine, sonne à la porte ce matin pour me confier le colis qu’elle a accueilli chez elle en mon absence.

À l’intérieur, les exemplaires « service de presse » de mon nouveau roman, Vingt et une heures, à paraître en janvier à l’École des loisirs. Premier texte pour la jeunesse, public adolescent.

Hélène Duffau 21 heures 2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *