It Felt Like Love

It Felt Like Love

Lila, 14 ans, vit un été sous tension, entre ennui et désir de vivre sa sexualité. Auprès de trois jeunes hommes engoncés dans leur costume de mâles virils, nourris d’alcool et de joints, elle découvre la pornographie.

Comme le titre l’indique — It Felt Like Love : On aurait dit de l’amour, traduction approximative — Lila débute dans la violence et l’âpreté des faux-semblants. Chacun joue un rôle et celui qu’elle adopte reflète  la brutalité du film porno reçu comme le code amoureux dont elle n’a, semble-t-il, jamais entendu parler par ailleurs.

L’image est sensible, sensuelle, chaotique et surprenante.

Quand l’éveil du désir manque de repères, de dialogue, de clés pour un apprentissage éclairé, les relations de domination sont les premières à s’en trouver gratifiées.

Réalisé par Eliza Hittman, It Felt Like Love a été sélectionné dans plusieurs festivals dont celui de Sundance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *